Guest blogging

A la découverte de San Juan la charmante capitale de Porto Rico

octobre 18, 2017

C’est au tour, cette fois-ci de Mylène du blog « Le blog de Mylène Colmar » de vous transporter, de vous faire rêver. Et de vous insuffler la folle envie d’avoir votre moment de bonheur et de voyager dans notre grande Caraïbe. Nous avons adoré la qualité de sa plume et son immense intérêt pour notre Caraïbe.

Merci et Bienvenue Mylène!


La découverte de San Juan

J’écris rarement sur mes voyages, si ce n’est pour raconter les événements professionnels auxquels j’ai assisté ou livré quelques coups de cœur. Pourtant, j’ai visité nombre de pays, notamment caribéens. La Grande Caraïbe est un terrain de découvertes incroyables, car cette région est si plurielle qu’il est impossible de ne pas toujours être surpris, enchanté.
Alors, évoquer sur une unique découverte, voire une seule destination, dans la Caraïbe… Le choix est forcément difficile. Cependant, comme ce que j’aime le plus, c’est me promener dans les rues, j’ai envie de vous emmener en balade dans les rues de San Juan, la capitale de Porto Rico.

Cet État américain a malheureusement été fortement touché par l’ouragan Maria, le 21 septembre dernier. Espérons qu’il s’en relèvera vite, comme les autres territoires de la région également meurtris. L’une des manières de le « soutenir » est d’y retourner, car le tourisme est un secteur important pour l’île.

Pourquoi j’ai aimé San Juan

A San Juan, j’y étais il y a quelques années. J’ai passé deux jours à arpenter le centre-ville historique, toujours aussi charmée par l’originalité des façades de certains immeubles, la diversité des couleurs, mais aussi la propreté des rues.

Construite en 1959 par les Espagnols, San Juan est l’une des plus anciennes villes des Amériques. Elle éblouit par le nombre de détails architecturaux. J’ai passé mon temps à les photographier. Les moulures, les poignées de portes, les ferronneries… Comment ne pas s’extasier ?

J’ai passé de longues minutes à observer certaines sculptures, comme celles du navigateur Christophe Colomb.

Pour revenir aux édifices, si j’ai beaucoup apprécié les colorés, j’ai préféré ceux d’une blancheur quasi immaculée, car tout le travail architectural, d’embellissement, mais aussi la noblesse des matériaux y sont tellement bien mis en valeur.

Enfin, je ne peux achever ce billet sans faire référence à l’environnement, à la mer des Caraïbes. Elle est très présente, car San Juan, à l’instar de villes dans la région, est située sur la côte. La mer charge d’embruns l’air et confère toujours une belle ambiance à la ville.

No Comments

    Leave a Reply